Home>News>Guadeloupe. 10 000 passagers traités au mois de Mai : Trafic en recul de 94% !
News

Guadeloupe. 10 000 passagers traités au mois de Mai : Trafic en recul de 94% !

Les Abymes. Mardi 16 juin 2020. ZCL. La crise sanitaire et les mesures de restriction appliquées au transport aérien depuis le 17 mars, ont réduit très significativement les flux aériens au départ (6 463 passagers), mais surtout à l’arrivée (3 661 passagers) de « Guadeloupe Pôle Caraïbes » sur le mois de Mai, malgré la mise en œuvre de la 1ère phase de sortie du confinement depuis le 11 Mai dernier.

Tous les segments de trafic sont impactés du fait de la diminution des fréquences ou de l’arrêt des vols.

La diminution concerne tous les faisceaux de destination d’une ampleur équivalente. En mai 2019, l’aéroport avait accueilli près de 170 000 passagers, contre moins de 11 000 le mois dernier, soit une diminution de 159 000 passagers.

Le nombre de mouvements avion a, quant à lui, diminué de 77% par rapport à la même période l’an passé. Pour rappel, le trafic du mois des 3 premières semaines de Mai se composait des rotations suivantes :

–  2 vols hebdomadaires vers Paris

–  1 vol Hebdomadaire vers Fort de France,

–  3 vols hebdomadaires vers Saint Barthélémy, Saint Martin Grand Case et Marie Galante

A partir du 25 Mai, conséquence des efforts visant à limiter la propagation du virus dans les iles françaises de la Caraïbe, les mesures de restrictions se sont assouplies sur les vols en provenance et à destination de la Martinique, Saint Martin Grand Case et Saint Barthélémy, incitant les compagnies Air Antilles et Air Caraïbes à progressivement augmenter leurs fréquences, pour arriver, en fin de mois à plusieurs fréquences quotidiennes vers ces destinations.

La poursuite des phases de sortie de confinement, devrait permettre, sur le mois de Juin, de constater une reprise progressive du trafic transatlantique, lequel restera encadré par les protocoles sanitaires (tests au départ et à l’arrivée, quarantaine en hébergement dédié ou à domicile, de 7 ou 14 jours selon les cas) imposés par les autorités. L’évolution de ces protocoles résultera de l’évolution de la situation sanitaire, tant en métropole que sur le territoire Guadeloupéen.

Trafic en recul de 43% au cumul sur les 5 premiers mois par rapport à 2019

Au cumul sur les 5 premiers mois de 2020, le trafic total de l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes est en baisse de près de 43% par rapport à la même période en 2019. Pour rappel, la baisse cumulée du trafic à fin février était de 1,7%.
Le trafic cumulé à fin Mai 2020 s’élève à un peu plus de 650 000 passagers contre près de 1 150 000 passagers à fin Mai 2019, soit près de 500 000 passagers de moins.

Le fret en forte diminution par rapport à 2019

Le trafic fret est également fortement impacté par la crise sanitaire, avec une baisse de volume de 30% sur les 5 premiers mois de 2020. La tendance étant particulièrement marquée sur le fret à l’export, impacté par la diminution des capacités en soute suite à l’arrêt des vols, préjudiciable notamment l’export de melons malgré la mise en place de vols affrétés ou de rotations supplémentaires tout cargo.

***************

La concession de l’aéroport de Pointe à Pitre/Le Raizet est détenue depuis décembre 2014 par la Société aéroportuaire « Guadeloupe Pôle Caraïbes » qui est une société anonyme de droit privé à actionnariat public composé comme suit : 60% Etat, 25% CCIIG et 15% collectivités locales (Région 6%, Département 4% et Cap Excellence 5%). Elle est dirigée par un Directoire présidé par Alain BIEVRE, avec Daisy ADELAIDE et Jérôme SIOBUD, et un conseil de surveillance de 15 membres présidé par Pierre CAUSSADE.