Home>News>EAU POTABLE : La Présidente du Conseil Départemental prend acte des engagements de l’Etat
News

EAU POTABLE : La Présidente du Conseil Départemental prend acte des engagements de l’Etat

Pointe-à-Pitre. Lundi 5 mars 2018. CMA. La Présidente du Conseil départemental, Josette BOREL-LINCERTIN, a pris acte
des engagements du Gouvernement dans le dossier de l’eau potable en Guadeloupe, après son entretien particulier samedi matin avec le secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire Sébastien LECORNU et à l’issue de la réunion des élus guadeloupéens présidée samedi après-midi par la ministre des Outre-mer, Annick GIRARDIN.
Le Gouvernement, par la voix des deux ministres, a confirmé l’accompagnement déjà annoncé le 1 er février dernier à hauteur de 7,7 millions d’euros du Plan de travaux d’urgence 2018-2019 de 71 millions d’euros élaboré par les collectivités de Guadeloupe et qui sera conduit par le Département et la Région.
La Présidente du Département observe toutefois que le Gouvernement n’a confirmé aucun engagement financier supplémentaire quant au programme pluriannuel de réfection des infrastructures qui devra être engagé parallèlement aux travaux d’urgence et qui a été évalué à environ 600 millions d’euros. Les 400 millions d’euros annoncés par le président de Région n’ont ainsi pas été confirmés.
Josette BOREL-LINCERTIN accueille favorablement la proposition d’appui technique de l’Etat formulé par Sébastien LECORNU via une mission d’ingénierie du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA) étant cependant entendu que le pilotage des travaux devra s’effectuer au niveau local, la Guadeloupe disposant des talents et des compétences nécessaires pour mener à bien la rénovation de ses infrastructures.