Basse-Terre, Capitale. Vendredi 6 avril 2018. CMA. Samedi 24 mars 2018, une délégation de la Région Guadeloupe, conduite par la Conseillère régionale et Vice-Présidente de la Commission Coopération, Diana Perran, s’est rendue à Sainte-Lucie dans le cadre de la première réunion de négociation relative à l’adhésion de la Guadeloupe à l’OECO.

La délégation régionale a été reçue par Jules Didacus, Directeur général de l’OECO qui a insisté sur la nécessité de créer des ponts «gagnant-

gagnant » pour la coopération entre l’ensemble des États de la Caraïbe.
Diana Perran a présenté le projet de coopération de la Guadeloupe avec les états de la région, en insistant sur les intérêts réciproques d’une adhésion à l’OECO.

La préservation de la biodiversité constitue un enjeu important pour l’ensemble de ces états, surtout au vu des destructions survenues suite aux passages des ouragans Irma et Maria. Les domaines de l’agro-industrie, des énergies et du transport sont également des thèmes d’intérêt commun. Envisager des extensions de liaisons maritimes, avec Antigua par exemple, est un vrai sujet. L’éducation, via le développement de programmes d’échanges est au cœur des discussions. Sur ce sujet, la Région Guadeloupe a présenté ses projets « Erasmus Caraïbe » et Cigarel, inscrit dans la programmation INTERREG.

L’OECO pour sa part, a fait le constat de la nécessité de dynamiser les alliances françaises et l’enseignement du français.
Sur la santé et les services médicaux. Il y a un besoin de coordination entre praticiens, et des perspectives de coopération évidente en matière de télémédecine.

Enfin, des actions sont menées par des pays de l’OECO et pourraient faire l’objet de projets communs. Notons par exemple l’initiative « One Web » lancée par l’OECO en faveur d’un accès global à l’internet, « Yes youth initiative » en faveur des jeunes, ou encore le concours « 30 under 30 » destiné aux entrepreneurs de moins de 30 ans.

La prochaine réunion se tiendra en Guadeloupe au mois de mai 2018. La biodiversité, le concept de «smart islands», INTERREG et certains projets portés par la Région Guadeloupe seront à l’ordre du jour.