CDR21 – Comment gérer vos émotions face à l’endettement

L’argent et nos dettes nous affectent plus que l’on ne le pense. Ils peuvent affecter notre mental et constituer un lourd fardeau dans notre vie qui peut avoir des conséquences physiques, détruire nos relations et nous donner l’impression d’être piégé. Quand une dette devient trop pesante, elle a un impact sur nos capacités à épargner, à investir et à régler notre emprunt. Ainsi la manière dont on traite une dette et les personnes impliquées dans celle-ci jouent un rôle important pour notre liberté financière et dans le respect de soi.

[Q]: Toutes les dettes sont-elles mauvaises ?

Non bien sûr, toutes les dettes ne sont pas mauvaises, il existe de bonnes et de mauvaises dettes.

Une bonne dette est un investissement sur soi et c’est d’ailleurs la première chose que vous devez faire avant même d’investir sur quelqu’un d’autre. Par exemple une dette d’études . Lorsque vous payer une dette d’études, vous êtes fiers et en plus c’est un atout pour trouver un travail et avancer dans sa carrière.

Les dettes de cartes de crédit sont des mauvaises dettes. Généralement ce sont des dettes acquises pour satisfaire des besoins immédiats. Elles vous enlèvent votre tranquillité d’esprit et peuvent à la longue générer un stress inutile avec les conséquences émotionnelles qui en découlent.

[Q] Quelles actions doit-on mener pour se débarrasser du fardeau émotionnel venant de nos dettes ?

Il y a trois actions à mener pour commencer :

1- Établir une liste si vous avez honte de vos dettes

Pour l’établir c’est-à-dire comment vous vous comporter face à vos dettes vous pouvez vous poser les questions suivantes :

• Est-ce que vous avez honte d’avoir des dettes ou d’en parler ouvertement avec vos amis ?

• Prétendez-vous que vous n’avez pas de dettes de crédit ou cherchez-vous à minimiser leur montant ?

• Lorsque vous sortez avec vos amis, payez-vous la note alors que vous savez que vous avez de la difficulté à payer vos dettes ?

Si vous avez répondu oui à la plupart des questions alors vous avez peur ou honte de vos dettes.

Pourtant avoir des dettes ne fait pas de vous une mauvaise personne. Votre valeur de change pas en fonction des dettes que vous avez. Car si vous prenez un billet de 10 euros et que vous le froissez ou que vous sautez dessus, sa valeur reste la même c’est-à-dire 10 euros. Il en est de même pour vous, vous n’êtes pas vos dettes.

2- Identifier vos croyances limitantes liées à l’argent

Ce que nous pensons de l’argent est souvent lié à l’éducation, la religion et le contexte social dans lequel on évolue.

La parole est créatrice et notre cerveau à tendance à suivre ce que nous disons et ou pensons.

Alors notez les citations ou les idées que vous avez qui sont liées à l’argent et vous verrez si vous cultivez des idées positives ou négatives face à celui-ci.

Plus vous entretenez une idée négative face à l’argent et plus il vous sera difficile de le respecter et respecter vos engagements liés à l’argent.

Exemple si je pense que « l’argent c’est comme l’éther», il ne faudra pas être étonné si je dilapide rapidement mon argent pour suivre ce que je pense.

3- Faire face à vos dettes

Cette phase est une étape cruciale pour retrouver ou conserver le respect de soi. Elle consiste à respecter ceux qui vous ont prêté de l’argent et à alléger le poids de la culpabilité que pourrait engendrer un non respect de vos engagements.

Que ce soit pour des dettes personnelles (venant de parents, amis ou de personnes) ou institutionnelles (dettes venant des banques, sociétés de crédit, écoles, etc..), vous devez faire face à vos dettes. En effet le non respect de vos engagements peut avoir un prix plus lourd que la dette elle-même et créer des dommages tels que générer des conflits, détruire des amitiés, augmenter votre stress et les insomnies. etc..

Alors, respectez vos engagements dès que vous le pouvez étapes par étapes

Pour en savoir plus sur comment sortir de l’endettement et gérer son argent, je vous invite ce soir à venir au centre Karuthera écouter le conférencier canadien Mr Karl Roussel, expert en éducation financière.

Rendez-vous à 19h30 au 45 rue Dugommier à Pointe-à-pitre. Appelez pour réserver au 0590 47 30 19.